Pré-Nationale : Objectif maintien pour le TCS !

Dimanche 1er Mai, notre équipe 1 Senior féminine ouvrait son championnat de DQDN3 / Pré-Nationale à domicile avec la réception du Tennis Entente Yonnaise. La rencontre se disputait sur les terrains de l'AS Mangin Beaulieu, à Nantes, faute de structures aux normes à Saint-Sébastien. Malgré ça, les conditions étaient parfaites pour jouer au tennis avec un temps magnifique et un public Sébastiennais venu en nombre pour encourager l'équipe de Christèle Palussière. Voici le résumé de la rencontre.


match de tennis sur Nantes
Tennis Entente Yonnaise - Tennis Club Sébastiennais

À 9h00, la rencontre démarrait par les simples numéro 2 et 4. C'est donc Christèle Palussière et Aziliz Rognerud qui rentraient sur le court, pleines de détermination.


match tennis nantes
Christèle Palussière gagne 6/3 - 6/2 à 5/6

C'est donc Christèle Palussière (4/6) qui lançait les hostilités sur le quick de Mangin Beaulieu. Opposée à une jeune 5/6, la capitaine du TCS s'adapta très vite aux conditions de jeu pour s'emparer du premier set 6/3. Après le match, elle nous confia que l'objectif était de jouer tout en variation en utilisant les différents effets. La stratégie aura été payante puisqu'elle ne sera pas inquiétée dans la seconde manche, gagnée 6/2. La coach Sébastiennaise mettait ainsi son équipe sur les bons rails en rapportant le premier point de la rencontre.



match de tennis sur nantes
Aziliz Rognerud s'incline 3/6 - 3/6 à 5/6


En parallèle, Aziliz Rognerud (15/1) était titularisée pour la première fois avec l'équipe 1 Senior. Et pour son premier match elle avait fort à faire avec une adversaire expérimentée classée 5/6 en face d'elle. Bien qu'elle n'ait pas déméritée, Aziliz s'est inclinée en deux sets secs, 6/3 - 6/3. Le Tennis Entente Yonnaise recollait ainsi à 1-1.



Pré-Nationale tennis
Sarah Lazard perd 2/6 - 3/6 à 0

En deuxième rotation, les matchs numéro 1 et 3 étaient donc lancés. Sarah Lazard (4/6) devait sortir l'exploit contre une joueuse classée 0 ! 4 classements d'écarts séparent les deux joueuses. Après 1h30 de jeu, la 0 de la Roche-Sur-Yon s'imposait 6/2 - 6/3, la marche était trop haute. À côté Bénédicte Nalin (5/6) bataillait pour remettre les deux équipes à égalité contre une adversaire à classement égal. Après avoir perdu le premier set 2/6, elle s'accrocha et remporta la deuxième manche 6/4. Dans une fin de match haletante c'est finalement la jou